El gigante Aconcagua – Ruta 7 & Ruta 149 Publié le 17 mai 2018(video40)

Aller en bas

El gigante Aconcagua – Ruta 7 & Ruta 149 Publié le 17 mai 2018(video40)

Message par Admin le Jeu 17 Mai - 8:30

El gigante Aconcagua – Ruta 7 & Ruta 149

Publié le 17 mai 2018

Allez hop, une p’tite infidélité à la Ruta 40….
Nous ne pouvons pas passer à côté de l’Aconcagua, (le plus haut sommet de l’Amérique du sud, qui domine ce continent depuis ses 6962 mètres…..respect) sans aller le saluer !
Alors on vire à gauche et on prend la Ruta 7 en direction du Chili, mais nous nous arrêtons à quelques kilomètres de la frontière.
Alors que nous sommes dans une de ces nombreuses lignes droites (parfois plusieurs dizaines de kilomètres..!) la chaîne de la cordillère des Andes se rapproche….., au fur et à mesure tu te sens fébrile.., mais comment allons nous pénétrer là dedans.. ?
Mais ici tout est grand, même les vallées qui rentrent dans les massifs, et nous nous retrouvons dans une immense vallée qui serpente le long d’un rio gigantesque où s’écoule une rivière minuscule par rapport à la taille de son lit majeur.
Les décors sont époustouflants, je me crois sur la planète Tatooïne dans Stars Wars…., plus de place pour la végétation, ici, t’es au royaume du minéral.
Et c’est une explosion de couleurs dans ces montagnes, ocre, rouge, vert, bleu, marron, avec le ciel bleu turquoise nous en prenons plein la g…… , la vue.. !
Nous montons tranquillement (pas le choix de toute façon..!) jusqu’à 3000 mètres ou se situe l’entrée du parc de l’Aconcagua.
Respect pour le Faucon qui même à cette altitude ne s’est pas essoufflé, contrairement à nous… !
Après un petite randonnée de quelques kilomètres afin d’accéder aux différents belvédères ( de toute façon ensuite l’accès au massif est interdit aux enfants par rapport à l’altitude), nous redescendons plus bas pour dormir.
Nous passons observer une curiosité géologique « El Puente del Inca »
Nous avions programmé une journée avec du grand bleu et sans vent…yesssss, ce fut génial, car ici les conditions météo peuvent te pourrir une visite importante.
Nous trouvons un endroit magique pour la nuit, seuls au milieu des cailloux et sous les étoiles.
Un ami nous avait conseillé de faire la ruta 149 qui monte sur une petite route d’altiplano en passant par le parc du Leoncito (malheureusement fermé suite à des intempéries).
Ce fut notre baptême de route sur des plateaux d’altitude, même si nous ne sommes montés qu’à 2700 mètres sur cette plaine au milieu de la cordillère, ce fut une expérience incroyable et impressionnante.
Tu attaques une côte pendant 20 kilomètres et tu prends 1500/1700 mètres de dénivelé, et là tu vérifies la température de l’eau du moteur car si t’as un vent de dos le moteur refroidit mal, et le Faucon ne vas pas aimer…
Et tu te retrouves à 2700 mètres dans une plaine immense entourée de montagnes.
Mais ce n’est que le début, cette route d’altiplano n’est pas très haute car ailleurs il faudra monter à plus de 4000 ou 5000 mètres, mais il faudra respecter des paliers de 500 ou 600 mètres par jour, nous serons vigilant, surtout avec les enfants, pour éviter le fameux « mal aigu des montagnes ».
Parfois nous redescendons et remontons plusieurs fois par jour, nous cumulons alors plus de 3 ou 4000 mètres de dénivelé, mais c’est le camtar qui monte pour nous alors nous ne sommes pas fatigués…. !!!!!!
Nous faisons une halte au « Cerro Alcazar », un massif montagneux spectaculaire où nous dormons après avoir bravé des pistes parfois sableuses et pas faciles avant de trouver un coin de paradis pour la noche.
Nous faisons une ballade assez sportive et engagée dans ce massif.
Dormir aux milieu de ces montagnes pleines de légendes d’indiens a été un moment fort (et flippant..!)
Le ruban d’asphalte où les cailloux continuent à défiler sous les pneus, jalonné par des travaux titanesques suite à des coulées de boue qui ont emporté routes et infrastructures, ou des contrôles de « gendarmeria » de plus en plus fréquents, parfois en mode discussion sympa comme avec des potes, et parfois plus incisifs avec contrôle des papiers, inspection extérieure du camion, et visite de la casa rodante sans que nous ayons le choix, mais pour l’instant nous repartons sans encombre et nous nous dirigeons « tranquilo » vers la Ruta 40 et les parcs d’Ischigualasto (La vallée de la lune), et Talampaya, sous réserve que ces derniers soit accessibles par rapport aux intempéries récentes ou à venir.
En avant vers l’infini……. et l’Alaska… ( oui je sais on n’y est pas encore et on traîne un peu, mais il y a tellement de choses à voir et à faire..!)
avatar
Admin
Admin

Messages : 3140
Date d'inscription : 09/10/2013
Age : 58
Localisation - Ville - Village : ALENYA 66

Voir le profil de l'utilisateur http://motards66.motards.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum