Au nord Pantanal, y aller tu devras… ! Publié le 1 juillet 2018 par Alain et Stéphanie

Aller en bas

Au nord Pantanal, y aller tu devras… ! Publié le 1 juillet 2018 par Alain et Stéphanie

Message par Admin le Dim 1 Juil - 14:31

Au nord Pantanal, y aller tu devras… !
Publié le 1 juillet 2018 par Alain et Stéphanie
 
C’est vraiment compliqué à expliquer pourquoi, mais nous avons encore changé notre itinéraire… !!!


Nous savons que nous ne pourrons pas tout voir sur des continents aussi gigantesques….mais on va essayer d’en voir un max… !


Et puis nous sommes libres de toutes contraintes, nous faisons au feeling au fur et à mesure de notre voyage… !


Depuis le Paraguay nous avions décidé d’aller voir le pantanal sur les conseils d’une famille de voyageurs, merci à vous les Tranquilo !!!!


Alors nous quittons les chutes d’Iguazu pour aller dans le pantanal sud….. cela fait un p’tit crochet pour repartir vers la Bolivie…..


Nous faisons une halte à la fameuse ville de Bonito, bon décidément les villes ce n’est pas not’ truc !!!


Ici, c’est un endroit sympa en mode « oui mais bof ! », branché tourisme expédition à donf, donc tu ne fais rien sans guide, et tout est privé et à des tarifs assez exorbitants.


Et pas de chance le seul endroit public où nous pouvions profiter de la rivière sympa, est fermé pour travaux, mais il faut dire que nous sommes hors saison et c’est le début de l’hiver, malgré les 25°C en journée !!!


Notre problème est que nous sommes habitués à faire nos activités sportives seuls, alors être accompagnés pour faire des trucs basiques, c’est pas pour nous !


Nous prenons quelques jours de break dans un camping et je fais tout de même une bonne virée en VTT dans la nature.


Mais une fois arrivés dans le pantanal sud, nous avons vite compris que le vrai pantanal pour vivre un truc fort, c’est le pantanal nord !!!!


Mais c’est quoi ce pantanal dont tu nous parles depuis quelques temps… ?
Et hop, un p’tit peu de culture made in Wikipedia !!!


Le pantanal est une région marécageuse d’Amérique du Sud située en majeure partie au Brésil mais s’étendant également à la Bolivie et au Paraguay..


Cette région, riche en faune et flore et possédant un des écosystèmes les plus diversifiés de la planète est un sanctuaire où vivent 650 espèces d’oiseaux, mais aussi 80 espèces de mammifères, dont le jaguar, environ 400 espèces de poissons et une cinquantaine d’espèce de reptiles .


Notre but est de tenter la « Transpantaneira » du nord au sud, et de revenir car au bout de cette mythique piste il y a « Porto Jofre » et c’est la fin de cette route, ensuite tu continues sur un bateau (ou une barge!), enfin… si tu arrives jusqu’à Porto Jofre !


Mais c’est quoi cette « Transpantaneira » dont tu nous parles… ?
Et hop…..on repart sur des explications :


Dans le projet original de Transpantaneira, l’autoroute de 400 km devait traverser le Pantanal et relier Poconé à Corumbá. Mais pour des problèmes techniques et des raisons écologiques liés à la présence de ces marais et des rivières, les travaux ont été arrêté à Porto Jofre, sur les rives de la rivière Cuiabá.


Il y a donc une piste de 145 km, et afin de franchir ce gigantesque marais il y a 122 ponts (120 de bois).


Mais avant d’arriver à l’entrée de cette route il faut traverser une partie du « Mato Grosso », une grande région du Brésil, et comme le Brésil c’est gigantesque, une région du Brésil c’est aussi gigantesque… !!!!


Alors on prend la ruta 163 et full speed in the wrong, cap au nord, plus de 1000 kms plus haut!


On nous avait dit que le Brésil était dangereux……je confirme…. !!!!


Mais le danger ne vient pas des Brésiliens, ni des jaguars, anacondas, pumas, fourmiliers, capibaras, vautours ou autres rapaces, ni même des moustiques mais d’un truc venu directement des abîmes de l’enfer… !


Je parle d’une petite mouche (sand fly) dont la taille est proportionnellement inverse au cauchemar qu’elle déclenche !!!!!!


Et of course, les répulsifs elle ne connaît pas ….. !


Grrrrrr une seule morsure de ce truc qui ne mesure que 2 ou 3 mm procure des jours et des jours de démangeaisons insupportables, un vrai cauchemar, ……hostile la nature….hostile… !


Je redoute le bad trip lorsque nous arriverons en Amazonie !!!!!!


La ruta 163…., wow, au Brésil t’as pas de réseau ferroviaire, alors c’est les bus only, mais surtout les camions, c’est vraiment impressionnant sur cet axe principal.


Nous en croisons plusieurs milliers en quelques jours, ce fut assez éprouvant mais la conduite des Brésiliens est correcte et courtoise, les risques d’accidents se trouvent diminués et ce passage fut néanmoins très intéressant.


Certains de ces camions font plus de 30 mètres de long, certes nous ne sommes pas sur du road train Australien, mais c’est impressionnant, les puissances des porteurs dépassent largement les 500 chevaux pour la plupart avec des motorisations allant jusqu’à 16 cylindres et dépassant les 15 litres de cylindrée, ce sont des semi-remorques avec une remorque supplémentaire, (est-ce que cela s’appelle encore des semi-remorques…?) et certains roulent en échappement libre avec des pots en inox et la musique est …terrifiante lorsqu’ils nous doublent…. (on croirait le bruit d’un chasseur black 3 de l’empire..!)


Les animaux rencontrés sont de plus en plus nombreux, pour le moment nous voyons surtout de nombreux oiseaux avec beaucoup de perroquets et perruches, c’est toujours magique de les voir voler autour de nous.


Depuis quelques jours nous avons rencontré Detlef, un voyageur allemand que nous croisons de temps en temps sur des points que nous avions repérés avant, il possède un camion Mercedes 920 AF 4X4 avec cellule, son camtar est magique, tout est pensé pour voyager dans le monde entier et prendre de nombreuses pistes, mais il est conçu uniquement pour 2…..et nous sommes 5 !


Why not a day, un camtar Merco 4X4 en double cabine avec une cellule pour 5…….dream on.. !


Sur la route nous trouvons un spot de ouf, le balneario 7 Quedas à Rio Verde de Mato Grosso, wow, mais wow quoi, une sorte de camping ou aire de pique nique pour se poser au bord d’une rivière magique avec des cascades, l’eau est bonne (pour nous c’est OK avec 25°), nous sommes seuls pour profiter de cet endroit, baignade, snorkeling, plongeons, l’endroit est sublime et il y a même une piste cyclable pour aller faire du vélo en famille .


Au bout de quelques jours nous quittons avec regret ce p’tit coin de paradis mais nous avons encore beaucoup de route avant……le Canada !!!!


Comme tout bon road trip, parfois nous trouvons des spots délicieux pour nous arrêter, mais nous dormons aussi dans des endroits moins rigolos comme des stations service, mais ici c’est normal car tous les routiers dorment dans leurs camions, et la nuit venu, des centaines de camions viennent sur ces aires spécialement conçues pour cela, il y a généralement des éclairages qui se voient depuis la lune, et ce sont des endroits « safe ».


Parfois nous arrivons au bord d’une grande rivière, mais ce soir là c’est mauvaise idée, car il y a une « party special boom boom », un concours de danse, un concours de tuning local avec le son qui va bien, concentre de bécanes et autres activités déjantées et en plus il y a un camion qui déballe un mur d’enceinte pour le soir, la fête commence à 22h00 et c’est pour toute la nuit !


Nous avons droit à une voiture type fourgonnette C15 (si, si..!) avec le coffre rempli d’enceintes…, comment dire, je dirais magnitude 8,2….. unbelievable !!!!!


Il est clair qu’avant l’aventure m’aurait tentée, mais avec 3 enfants, nous décidons de reprendre la route après une bonne baignade mais avec un peu de regrets, et sous les critiques des enfants qui trouvaient l’endroit bien cool, une plage, une rivière, de l’herbe (pour courir!) et de la musique….what else.. !


Plus nous montons, plus les paysages changent, la forêt se densifie, et les reliefs s’accentuent, parfois nous montons à plus de 800 mètres dans une région que je pensais plate… !


La route défile, il fait de plus en plus chaud, nous sommes entre 30 et 34°, et c’est bientôt l’hiver….. « Me gusta mucho el Brasil !!! », sans climatisation dans le Faucon, il fait un p’tit peu chaud, et devant tu sens bien la température du moteur à tes côtés….. !!!


Pas grave, il fait beau et dans 1 mois nous devrions être dans la cordillère des Andes en Bolivie sur les altiplanos entre 3 et 4000 mètres, et il fera froid, très froid….. !


Je profite du réseau routier Brésilien, car même si nous ne sommes pas sur du standard européen, l’état des routes est quand même correct par rapport à ce que nous avons rencontré depuis 5 mois, mais je sais que cela ne durera pas car nous allons pénétrer dans le « pantanal norte » et la ruta 60, cette fameuse route avec ses 140 kms de piste au milieu des marais et ses plus de 120 ponts dont la plupart sont en bois……j’en frisonne d’avance… !


Cependant je sais que nous avons peu de chance de rejoindre « Porto Jofre » car d’après nos renseignements pris auprès des voyageurs, beaucoup de ponts sont vétustes, et les derniers ponts sont en très mauvais état, de plus les 25 derniers kilomètres risquent d’être certainement encore sous les eaux de ce gigantesque marais……et le Faucon Millenium n’est pas équipé de flotteurs, ni de snorkel….. !!!!


Pas grave nous irons jusqu’où nous pourrons sur cette route de ouf (plans galères en prévision… !)


En avant vers l’infini……et Porto Jofre !!!!!



avatar
Admin
Admin

Messages : 3140
Date d'inscription : 09/10/2013
Age : 58
Localisation - Ville - Village : ALENYA 66

Voir le profil de l'utilisateur http://motards66.motards.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum