La transpantaneira….no fear…no fun…. ! Publié le 5 juillet 2018 par Alain et Stéphanie

Aller en bas

La transpantaneira….no fear…no fun…. ! Publié le 5 juillet 2018 par Alain et Stéphanie

Message par Admin le Jeu 5 Juil - 22:29

La transpantaneira….no fear…no fun…. !

Publié le 5 juillet 2018 par Alain et Stéphanie

No fear no fun….

Nous voulions de l’aventure, nous voulions du vrai, du piquant, de l’exaltant, nous voulions même peut-être avoir peur……. ça … c’est fait…… et on est tellement contents qu’on a vomi… !!!!

Wow, non mais wow, quoi !

Nous l’attendions depuis des semaines cette fameuse piste qui traverse une partie des marais du Pantanal, ce fameux projet d’autoroute de 400 kms qui ne fut jamais achevé, ce projet est devenu une piste de 145kms qui s’arrête à Porto Jofre, et qui est « agrémentée »(!) par 122 ponts dont la plupart en bois et certains complètement délabrés.
D’entrée le ton est donné, tu passes le portail et le garde t’explique qu’ici ce n’est pas pour les pieds tendres !

T’es au royaume des animaux, jaguars, caïmans, anacondas sont les maîtres ici…

Dans cet univers il y a plus de 650 espèces d’oiseaux dont certaines très rares, plus de 80 espèces de mammifères, 50 espèces de serpents, et des centaines de poissons différents.

On t’explique que la piste ne sera peut-être pas praticable jusqu’à Porto Jofre, et que certains ponts menacent de s’écrouler….

Parfois les ponts sont maintenus par des câbles qui passent dessous en renfort, une sorte de passerelle géante sur corde quoi… !

Nous sommes accompagnés par Detlef, notre compagnon de route avec son fidèle Merco 4X4 920 AF (j’suis fan…!)

Il me rassure en me disant qu’il reste derrière et si jamais un pont venait à s’effondrer il pourrait me tirer de cette fâcheuse situation et surtout me ramener du bon côté de la route car nous pourrions rebrousser chemin …., yes, c’est super encourageant !

Il faut dire que ces ponts ne sont pas très hauts, environ 1,5 mètre, mais ce n’est pas la hauteur qui me gène le plus, c’est le comité d’accueil !!!

En effet à chaque passage il y a des dizaines de caïmans dont certains dépassent allégrement les 2 mètres… !

Alors en avant vers l’infini…..et sur les ponts !

Les premiers ponts sont en béton….., nous sommes un peu déçus !

Cela ne durera que 4 ponts !

Et là, wow, t’es en direct live, t’es venu chercher des frissons, t’es servi man…

Nous progressons doucement à 20 km/h sur la piste qui ne présente pas de difficultés particulières car nous sommes en admiration devant ces centaines d’oiseaux qui s’envolent lors de notre passage. C’est un spectacle féerique, haut en couleurs et en décibels car les cris accompagnent l’envol de ces oiseaux.

Nous apercevons des capibaras, des caïmans, des tatous, des biches, des lézards, des iguanes, des buffles, bref, ici t’as pas de troquets, ni de mobylettes, même pas un bouclard de bécanes… !

Nous nous arrêtons pour un pique-nique en compagnie de quelques caïmans bien tranquilles, mais nous étions moins sereins lorsque nous avons aperçu un anaconda d’environ 3 mètres de qui se rafraichissait dans le marais, nous mangeons à une dizaine de mètres de lui mais en gardant un œil sur la bête.

Les ponts se suivent avec le même rituel, tu descends du Faucon, tu fais ta reconnaissance, tu vérifies où sont les poutres maîtresses du pont sous les planches (parfois pourries!), tu enlèves les pointes ou morceaux de métal qui dépassent, parfois tu tailles les branches qui gênent ta progression, et tu choisis la trajectoire la plus adaptée !

De temps en temps Stéphanie doit descendre pour me guider car du côté droit je ne peut pas savoir où je mets la roue et j’ai parfois juste la largeur du pneu pour passer entre les trous des planches manquantes.. !

Franch’ment parfois nous avons même fait descendre les enfants car c’était chaud bouillant !

Nous faisons une halte chez un particulier qui tient une fazenda (ou posada), il loue des gîtes mais il nous propose de nous poser ici avec les camions sans payer, c’est cool Eduardo (www.pantanaljaguarreserve.com), obrigado.

Of course, j’ai fait une petite sortie vtt sur les pistes mais au bout d’une dizaine de kilomètres un fermier m’a arrêté pour me signaler que 2 jaguars étaient sur la piste… j’ai continué pour voir mais au premier grognement suspect dans la forêt, je suis rentré en mode « high speed » au camion, surpris par mon manque de témérité !!!

Après discussion avec plusieurs personnes qui vivent ici, on me déconseille d’aller plus loin avec le camion car plus on s’avance plus les ponts sont en mauvais état, et il y a parfois des accidents avec les poids lourd.

Nous savions que nous ne pourrions pas arriver jusqu’à Porto Jofre avec notre camion, mais nous sommes déjà contents d’être arrivés jusqu’à environ 30 kms de la fin de la route.

Nous espérions faire un tour en bateau dans les marais et sur la rivière Cuiaba afin de pouvoir apercevoir un jaguar, ce qui est très compliqué car ce sont de redoutables chasseurs et ils sont difficiles à observer dans leur milieu naturel.

Alors, alors, Eduardo est arrivéééééé, sans s’presseeeer (comment ça c’est nul…!!!) et nous a proposé de nous emmener en 4X4 dans la benne, et de prendre son bateau, en nous proposant de préparer le repas du midi, il nous fera un prix béton….., nous acceptons !

Cette partie du pantanal fut assez rock’n roll

Nous voila assis sur un châssis comprenant 2 banquettes, lequel est fixé à l’arrière du pick up par des cordelettes …!!

Nous avons 35 kilomètres à faire avant d’arriver à Porto Jofre, ce fut super sympa même si le fait de rouler entre 40 et 60 km/h posés sur un truc en équilibre sur une caisse de voiture ne fait pas partie de nos habitudes……surtout pour le psychopathe de la sécurité que je suis (certains en visualisant la vidéo du « Jaguar Ecological Reserve Tour» vont bien rire..!)

No fear no fun……. nous continuons sur une rivière, sur un bateau en alu avec une moteur Yamaha de 90cv (oui je sais un truc japonais ça craint, mais Harley ne fait pas de moteur hors bord..!)

La sortie se fait sans gilets de sauvetage, de toute façon, entre les piranhas, et les centaines de caïmans autour de toi, j’vois pas trop l’utilité de flotter !!!!!!

Et wow, mais wow quoi…. !

The festival, ici c’est le paradis des animaux, des millions d’hectares de nature préservée rien que pour eux….

Notre guide et hôte, Eduardo est un vrai professionnel, il connaît parfaitement cette rivière et ses méandres, et sait où trouver les animaux.

Nous pourrons admirer, outres des milliers d’oiseaux tous aussi sublimes les uns que les autres et des tonnes de caïmans, des loutres géantes qui s’amusaient, des iguanes, des singes hurleurs qui volaient d’arbres en arbres, un porc épic dans un arbre (et nous n’avions pas consommé d’alcool!), et, et, et nous avons pu approcher un jaguar qui allait se baigner pour se rafraîchir….

Ce fut un grand moment car nous avons pu observer ce félin à quelques 5 à 10 mètres seulement depuis notre embarcation pendant une quinzaine de minutes, et nous l’avons même suivi pendant sa baignade en prenant soin de ne pas le déranger…

Impressionnant de voir cet animal dans son milieu naturel se déplacer sans que notre présence lui pose un problème particulier, je pense que l’endroit et certainement très fréquenté en pleine saison, et que les animaux sauvages sont habitués.

Il est clair que sans l’aide d’un professionnel nous n’aurions pas pu vivre ces moments intenses et merveilleux.

Vous, vous doutez bien que nous n’avons pas fait de kayak ou de stand up paddle…., même si l’idée du SUP m’avait travaillé un moment… !

Je vous laisse avec les deux vidéos, l’une sur la transpantaneira avec ses ponts de déglingos et ses animaux, et l’autre film sur la balade avec « The Jaguar Ecological Reserve Tour  »,  accompagnés par Eduardo alias Jaguar Dundee… !

Et au retour, nous repassons tous les ponts sans encombres, mais ce fut encore moins facile car le matin, un camion est passé en force et a endommagé 2 ponts, de plus il s’est planté sur l’un d’entre eux en brisant pas mal de planches et il a fallut l’aide de plusieurs véhicules pour le sortir de cette fâcheuse position…

Mais nous sommes passés, le faucon millenium est un super camtar….

Pour finir, nous nous posons pendant 2 jours dans une « posada » plutôt sympa avec un piscine, car ici c’est l’hiver mais la température oscille entre 30 et 34° la journée….

Et maintenant c’est quand qu’on va où…. ?

Et si nous allions en Bolivie… !




Vidéo 1 : La Transpantaneira et ses ponts de déglingos :




Vidéo 2 : Le Jaguar Ecological Reserve Tour ou la balade avec Eduardo alias Jaguar Dundee !

avatar
Admin
Admin

Messages : 3106
Date d'inscription : 09/10/2013
Age : 57
Localisation - Ville - Village : ALENYA 66

Voir le profil de l'utilisateur http://motards66.motards.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum