JURASSIK GALAPAGOS Publié le 14 novembre 2018 par Alain et Stéphanie

Aller en bas

JURASSIK GALAPAGOS Publié le 14 novembre 2018 par Alain et Stéphanie

Message par Admin le Mer 14 Nov - 23:50

JURASSIK GALAPAGOS

Publié le 14 novembre 2018 par Alain et Stéphanie

Si je te dis Galapagos, ça te parle….. ?
Pour certains, ce sont des îles paradisiaques au milieu de l’océan Pacifique, pour d’autres un laboratoire de nature en plein air, sanctuaire inviolé, ou bien le facteur déclenchant de la théorie de l’évolution lorsque Charles Darwin est arrivé en ces lieux, et pour certains le cauchemar d’un tourisme de masse pour touristes en mal d’aventure… !
Tu dois savoir que l’archipel est constitué de 19 îles et de nombreux îlots et se situe à 1000 kms du continent.
Ici il y a 2 saisons, l’une chaude et humide avec 25 ou 30° de janvier à mai et l’autre plus fraîche et sèche avec 22 et 24° ( !) de juin a décembre.
Y’a-t-il un pilote dans l’avion ?
Nous sommes donc à l’aéroport et les Croods prennent les airs et c’est une première pour les minicroods, ils sont over excités le vol se passe bien ainsi que toutes les démarches administratives….
C’est parti pour une visite en mode sans filtre, pour les versions édulcorées il y a les agences de voyages…. !
Lorsque que tu arrives aux Galapagos tu ressens de suite une sensation de légèreté enfin c’est surtout ton compte en banque qui s’allège. … !
Les billets d’avion (environ 1500$ pour 5) ok, et les hôtels (entre 70 et 100$) ok, puis tu as l’entrée du parc (100 dolls les grands, et 50 les 2 minicroods), puis l’écotaxe (20 $ par personne), côté bouffe il vaut mieux chercher des p’tit restaurants à 7 ou 8 $ car les prix dans les minimarket sont délirants ( 9 $ pour un verre de Nutella ou 4 $ une petite boîte de haricot, et quand tu découvres que le paquet de cacahuètes nécessaire pour apprécier ta bière dépasse les 4 $, et que ta mousse vaut 6$, tu es anéanti. … !), nan, nan c’est pô fini…., pour changer d’île il faudra prendre un p’tit bateau pendant 2 heures et payer 30 $ par adulte (négociable pour les minicroods !), et lors de chaque embarquement et débarquement des bateaux, tu prends un bateau taxi pour 1 à 2 minutes (0,50 à 1$ par personne), et lorsque tu arrives sur l’île d’Isabela tu payes encore 10 $ par personne de droit d’entrée sur l’île.. …, chaque location de matériel coûte un billet de 5$ (même si parfois c’est le prix de vente dans le commerce sur le continent.. !) ensuite la plupart des activités sont encadrées par des guides et coûtent entre 35 et 180 $ pour des sessions de 3 heures à 6 heures….
Ici c’est le royaume du cash, si jamais tu sors ta CB le commerçant frôle la crise convulsive. …., et sur Isabela il n’y a même pas de distributeur, alors tu arrives avec les poches pleines de dollars !
En observant un peu tu vois les locaux qui échangent des centaines de dollars en permanence dans les magasins, j’ai vraiment eu l’impression d’être au royaume du bakchich, bref, ici c’est un remake de « Casino » version îlienne mais j’ai pô croisé De Niro ou De Vito…. !
Et of course le tourisme a un impact écologique non négligeable sur ce site (nous en faisons partie  !!!!!), construction d’hôtels en grande quantité (dont la plupart esthétiquement douteux !), augmentation du nombre de bateaux de croisière et de transports de touristes, les taxis en gros pickup qui tournent à vide toute la journée en espérant croiser un touriste qui fera quelques centaines de mètres en taxi au lieu de marcher et se délestera de quelques dollars, sans compter les créations de route et la pression sur certaines ressources naturelles….., je ne pense pas que la solution se trouve dans cette création de taxes d’entrée prohibitives (taxes = racket, ça sonne comme un vieux slogan de la ffmc… !), mais dans un changement profond du mode d’accueil (hébergements, déplacements et restauration) et d’exploitation du site, plus axé sur la sensibilisation et la responsabilisation des touristes plutôt que cette racketisation permanente des activités …. !!!!
À mon avis le problème n’est pas le nombre de touristes mais les méthodes d’exploitation du site…
Je vous rassure certains sites sont accessibles sans accompagnement et même à pied….
On nous avait prévenu, « c’est beau, mais c’est cher… ! »
Mais quand même. …..ça pique un peu le fondement…. !!!!!!
Donc si l’article qui suit te donne envie d’aller voir les îles Galapagos. …., te voila prévenu … !
Alors après cette intro bassement financière et sans filtre : Go Go Go…… !
San Cristobal
Nous arrivons sur cette première île.
La preums impression est sympa, et surtout, il n’y a presque personne et ça c’est super cool car le lieu est agréable.
Nous rencontrons les premiers et vrais autochtones de ces lieux ….. les lions de mer, les iguanes marins, crabes, pélicans et autres oiseaux marins….


Ce qui est cool, c’est que tout ce petit monde vit apparemment en parfaite harmonie entre eux et avec les humains….
À noter que les cris des lions de mer ressemblent étrangement à la manière de s’exprimer de Chewbacca, existe-t-il un lien de parenté ? Darwin, dans sa fantastique théorie n’a pas évoqué ce sujet …!.
Les enfants sont émerveillés et a chaque mètre parcouru nous découvrons quelques chose de vraiment particulier et bien cool.
Notre hôtel « La casa a de Jeimy » est propre et sympa, de plus nous avons réussi à trouver une chambre avec 5 lits, et les hôtels sont pourvus d’espaces de vie communs avec des grandes terrasses équipées de cuisines, tables et…hamacs (ndlr : Le hamac est la chose que tu rêves d’avoir ou de rencontrer toute ta vie, mais tu réalises lorsque tu as des enfants….qu’il est trop tard…. , bref, les minicroods se sont bien amusés avec !), nous avions même une vue sur la mer et les couchers de soleil. …terrriiiiiiibles !


Nous sommes restés 2 jours pour visiter cette petite île.
De toute façon, je pense que plus de 80% de ces îles ne sont pas accessibles, car c’est trop sauvage, et il n’y a même pas de sentiers, de plus beaucoup de lieux sont réservés aux scientifiques.
Nous tenterons de voir une lagune sur une colline de 600 mètres, mais ici tu as plusieurs saisons en même temps….donc, tu te baignes avec les lions de mer et autres iguanes, et une heure plus tard tu es à 10 kms plus loin dans le brouillard, la pluie et le vent……, le truc sympa c’est que tu redescends te baigner à la plage en 20mn….. !


Nous avons également visité un parc d’élevage de tortues géantes des Galapagos.
Wow, les grosses bêtes peuvent atteindre 250kgs et franch’ment elles sont énoooooormes… !
Je suis déçu, je pensais que les tortues étaient cools, mais il faut assister à quelques combats pour la nourriture ou entre les mâles alphas pour réaliser que ce sont des animaux sauvages…, le bruit des carapaces qui se s’entrechoquent associé aux souffles de colère est incroyable !
Nous apercevons nos premières tortues marines vues d’un quai.
Premières baignades, premiers poissons (poissons chirurgien !), et premières appréhensions à l’idée de croiser certaines bébêtes dans l’eau.
Franch’ment se balader sur le port en compagnie des lions de mer, pélicans, et autres iguanes de mer est magique.
Isla Santa Cruz
Nous prenons un p’tit bateau qui relie les îles en elles….
Mais d’abord il faut passer un contrôle sanitaire entre les îles, alors pourquoi un contrôle entre 2 îles et pas lors de la descente de l’avion sur la première île…. ? Mystère ! !!!!
Lors de ce fameux contrôle le garde du parc national a trouvé un brin d’herbe sèche et un peu de terre sur une de mes tongues ……wow, j’ai frôlé un remake de « Midnight Express »

Et ce boat people…. ?
Il faut juste imaginer une coque en plastique avec environ 20 personnes entassées à bord et 3 moteurs hors bord au cul de 200 à 250 chevaux en moyenne chacun……, donc 600 à 800 cv et plus 200 litres de carburant consommés par traversée de 2 heures.
Question :Est-ce que c’est long 2 heures sur ce type d’embarcation?
Réponse  : Oui, c’est long, mais long, …mais long… !
Les bateaux parcourent environ 90 kms en moins de 2 heures…..je vous laisse calculer la moyenne, mais en bateau sur mer assez formée ça tape fort, très fort !!!!
Bref après cette « vomito party », nous voila arrivés à Puerto Ayora sur l’île de Santa Cruz.
Wow il y a plus de monde ici, nous faisons juste un touch and go afin de prendre la température car nous reviendrons prendre l’avion ici-même (il y a 2 aéroports pour arriver du continent, nous sommes arrivés à San Cristobal et repartons en avion de Santa Cruz, mais entre temps nous irons à Santa Isabela), et il n’y a pas de liaison bateau directe entre San Cristobal et Santa Isabela… !!
Nous dormons à l’hôtel « Crossman », oui mais bof, nous trouvons un hôtel plus sympa pour la semaine qui suit lorsque nous reviendrons.
Ici c’est une autre dimension, outres les lions de mer, pélicans et iguanes omniprésents en ville nous apercevons nos premiers petits requins à pointes blanches blanches ou noires, raies, et tortues depuis des pontons ….


C’est féerique pour les grands et les petits.
Par contre la ville n’a pas de beaucoup de charme, je pense qu’il faudra s’éloigner afin de trouver des lieux cools.
Isla Isabela
Nous reprenons une coque de noix overboostée pour une nouvelle traversée. …., ce fut the race entre 3 ou 4 de ces bateaux hors bord pendant 2 heures, mais cette fois ci personne n’a vomi…. !
Isla Isabela notre troisième île …
Notre hôtel (Insular Hotel), est assez cool, même si la configuration reste assez spéciale car nos fenêtres donnent sur la terrasse avec l’espace de vie, repas et cuisine….., en cas d’insomnie cela nous permettra de discuter avec les gens de la terrasse sans sortir de nos lits….., décidément ces pays n’ont pas fini de m’étonner … !
Alors nous passons en vitesse supérieure, l’omniprésence des autochtones à poil, plume ou autres écailles ou peau de serpent est parfois inquiétante ….., il faut fréquemment enjamber des lions de mer ou des iguanes marins pour avancer…
La météo est en mode oui mais bof, mais je pense que c’est normal pour la saison, nous sommes en fin d’hiver.
Donc, chaud et humide, quelques averses ou de la bruine, du soleil, et des nuages, bref, si la météo ne te plaît pas…. tu attends 30 mn… !
Et le température de l’eau tourne autour des 20°, et cette couleur…., un turquoise magique.
Doucement nous découvrons les lieux, bon la petite ville n’as pas non plus de charme particulier, t’es pô à Key West quand même !
Nous établissons un programme afin de profiter au mieux de ces endroits en mixant les activités payantes et gratuites, car of course tu es fréquemment obligé d’avoir un guide pour des activités dans certains endroits…..gggrrrrrrr !
Nos premières baignades en compagnie d’animaux marin ce fera à Concha Perla, lorsque le premier lion de mer est arrivé sur Jesse et Julia, je n’aurais jamais cru que nos enfants puissent nager aussi vite……pour sortir de l’eau. … !


Nous allons en sortie accompagnée sur Tintoreras, et ce fût un grand moment, p’tite ballade sur un ilot volcanique impressionnant et surtout une initiation au snorkeling !
Lors de la ballade sur cet îlot volcanique nous croisons des boobies, ces fameux fous à pattes bleus, des centaines d’iguanes marins, des requins à pointes blanches, des pélicans, et la liste n’est pas exhaustive, mais pour l’instant nous avons les pieds sur terre, alors on met le masque, le tuba, les palmes et on se met à l’eau ….


Yeeeeehhhaaaaaaaaaa…. !
Pour la première fois de notre vie nous sommes en train de nager à quelques dizaines de centimètres d’une énorme tortue de mer, puis de lions de mer qui jouent autour de nous, d’une raie qui se cache sous le sable, d’une multitude poissons également et puis, alors que nous nageons dans un couloir creusé dans la lave, nous nous retrouvons au milieu de dizaines de requins à pointes blanches dont la taille se situe entre 1 et 2 mètres, wow mais wow quoi… !
Alors les premières sensations pour ces contacts avec le monde sous marin ?
Tout simplement merveilleux, incroyable, sans aucun doute, une de nos plus grandes expérience. …., même si j’avoue que nous avons quand même flippé alors que nous étions au milieu des requins… !
Par chance ou malheureusement lors du passage avec les requins les enfants avaient regagné le bateau car ils étaient fatigués….., mais d’autres sorties snorkeling sont programmées, ils découvrent ainsi doucement cet univers inconnu pour eux sans faire de blocage.
Nous avons fait une sortie sur le site « Los tuneles », après une petite heure de bateau en mode plus cool que les traversées inter-îles, nous pouvons observer depuis le bateau d’énormes raies Manta de 5 à 6 mètres d’envergure, des pingouins des Galapagos, ainsi que ces fameux fous à papattes bleues…les Boobies….(j’avoue que les tee-shirt « I love Boobies » m’ont bien fait délirer…. , j’avais compris I love Boobs… !, comme disait Gainsbarg…..affirmatif… !)
Lorsque nous arrivons sur le site, nous sommes vraiment impressionnés devant la beauté de ce lieu, des roches volcaniques sortent de l’eau turquoise et verte, le tout avec des cactus et ces fameux « tuneles » qui sont des arches au dessus de l’eau…..wow mais wow quoi !


Lions de mer, fous à pattes bleu, tortues de mer, pingouins, et iguanes rendent cet endroit encore plus fascinant et mystérieux.
Nous sommes dans un endroit incroyable…..
À savoir que pour changer d’endroit nous sommes obligés de repartir au large tellement il y a des récifs et de hauts fonds, le bateau doit donc passer ces reefs au bon endroit et au bon moment, nous sommes donc obligés d’attendre dans une houle formée, tout comme des surfeurs qui attendent « la » vague, nous attendons que le série de grosses vagues se termine afin de passer en force…….sympa comme expérience  !
Et puis ce sera la sortie snorkeling tant attendue …., nous arrivons sur le site, nous enfilons nos combinaisons néoprènes, nous mettons les palmes et le masque et Go Go Go….ou plutôt. …plouf, plouf, plouf…. !
C’est une première pour les minicroods, et ils ont été topissimes… !
Nous avons une bouée du bateau à laquelle Jesse et Julia sont accrochés et nous palmons pour faire avancer notre embarcation familiale.
Ils ont rapidement maîtrisé la technique masque-tuba, et pu profiter des fonds marins et surtout de la faune sous marine.
Il parait que 70% de ce que l’on doit voir au Galapagos est sous l’eau….., je pense que c’est vrai !
À peine dans l’eau nous nous retrouvons avec des tortues, des poissons aux couleurs incroyables, des hippocampes, et nous irons même observer des requins à pointes blanches ou noires dans des grottes sous marine en faisant un peu d’apnée…
Ce fut un grand moment en famille que d’évoluer ensemble dans l’eau entourés de ces animaux…..
Et personne n’a vomi sur le bateau….yesssss… !
Nous n’avons pas fait la randonnée pédestre qui mène au volcan, tout d’abord il était dans les nuages en permanence, et il se situe à plus de 1200 mètres d’altitude, et vu que notre précédente sortie sur la lagune de San Cristobal à 600 mètres, niveau conditions climatiques nous avait donné l’impression de gravir l’Everest…. nous avons opté pour le milieu aquatique, le bord de mer nous offre un climat plus sympa.
Nous aurons l’occasion de gravir des volcans plus tard en Equateur.
Bye bye isla Isabela, nous retournons sur isla Santa Cruz
Isla Santa Cruz
Nous avons décidé de prendre le bateau de 6 heures du mat’, nous voilà donc sur le quai a 5h30, le réveil à 4h00 a été dur….
Pour info, on vomi autant à 6 heures du mat’ que dans l’après-midi. … !
Encore 2 longues heures a se faire secouer et prendre des embruns dans la g……. !
Sur Santa Cruz Pendant 3 jours nous terminons en mode cool, visites, farniente, baignades et snorkeling sur des plages idylliques en compagnie d’iguanes, pélicans, poissons, lions de mer, et en plus l’eau est bonne….., merci au courant de Cromwell…..l
Visite au centre Darwin, un lieu où tu peux avoir quelques renseignements sur l’écosystème des Galapagos et encore des tortues géantes des Galapagos.


Une ou deux plages sympas, le site de « Las Grietas », un lagon dans un couloir de lave où l’eau salée se mélange à l’eau de mer, nous ne nous y baignons pas car l’eau est froide et les enfants optent pour la playa Alemana, croisée sur notre chemin d’accès, cool, nous partageons un bout de sable avec quelques iguanes marins.


Et le dernier jour nous allons à « Tortuga bay »….
Après une petite marche d’une heure depuis l’hôtel nous arrivons à playa Brava, une immense plage de sable blanc et eau turquoise avec d’immenses rouleaux qui déferlent dans un fracas assourdissant, ici c’est le royaume des iguanes, cela est même parfois inquiétant tant ils sont nombreux…..
Nous ne pouvons pas nous arrêter ici car la baignade est interdite à cause de puissants courants, et franch’ment t’as pô envie de tester….. !
Après 1 petit kilomètre dans le sable nous arrivons « Playa Mansa »…..
Wow….mais wow quoi… !
Difficile de décrire avec des mots ce paysage et la sensation qu’il procure.
Une baie à l’abri des puissantes vagues du pacifique, du sable blanc, de l’eau turquoise, une température idéale que ce soit l’air ou l’eau, cette baie est entourée de végétation, ce sont les mangroves, ces végétaux qui poussent dans l’eau de mer, la baie est donc entourée de verdure, pas un bâtiment ou autres constructions ne viennent polluer ce lieu paradisiaque….
De plus com’ d’hab’ depuis 10 jours, il n’y a presque personne….yeeeehhhhaaaaaaaaaaa.
Nous prenons un kayak afin d’aller voir ce qui se passe un peu plus au large et en lisière de mangrove….



Depuis notre frêle embarcation nous pouvons observer des dizaines de tortues qui évoluent autour de nous ( ok c’est Tortuga bay… !), elles viennent vers le kayak et sortent la tête de l’eau à 1 ou 2 mètres de nous, c’est fantastique, les enfants sont émerveillés.
Nous observons également une dizaines de raies léopards (1 à 2 mètres d’envergure ) qui passent à quelques centimètres sous le kayak, des requins pointes noires qui font des sauts hors de l’eau….
Yes….si le paradis existe……j’espère qu’il ressemblera à cet endroit… !
Nous quittons donc l’archipel des Enpanadas … pardon des Galapagos sur une bonne impression…
Nous avons séjourné dans l’hôtel  « Galapagos Dreams » avec une chambre pour 5 et une cuisine commune pour préparer tes repas, l’endroit est cool.
Pour rentrer il faut prendre un taxi pour faire 45kms et aller de l’autre coté de l’île, puis prendre une barge pour faire environ 100 mètres car l’aéroport est sur une autre île, et c’est pô fini…..il reste encore un bus pour 10 minutes….si t’as bien calculé. …tu claques tes derniers dollars à ce moment là.
Alooooooors après ce début d’article fracassant et acide qui pourrait anéantir tes envies de venir ici…..  les Galapagos c’est cool ou pas… ?
Ici tu n’es pas sur un archipel sur terre mais sur une planète inconnue, population animale unique, paysages de désolation volcanique, couleurs mystérieuses, plages de sable fin, le tout dans un univers aqueux ….bref c’est isla Nublar dans Jurassik Park… !
Nous n’avons pas aimé. …nous avons adoré !
Même si je reste en phase avec mon intro, un monde parfait n’existe pas…., mais ces 10 journées sur ces îles resterons pour notre famille une expérience et un souvenir inoubliable….
Malheureusement j’ai lu que les autorités locales voudraient augmenter les taxes d’entrée afin de limiter l’afflux de touristes….., ce que je trouve lamentable car cela ne fera que privilégier l’accès à ce lieu magique à une certaine classe de société, mais comme je l’ai déjà dit, je pense que le problème n’est pas le nombre de touriste mais les méthodes d’exploitation du site. ..
Don’t worry, je ne suis pas devenu un écolo râleur de base…., en se déplaçant de par le monde avec un camion qui consomme du gasoil (ou en avion, Buggy, et bateau), nous laissons une empreinte environnementale lors de notre voyage, nous le savons, mais nous faisons un maximum afin de la limiter, je considère que cette planète est ma planète et que l’on peut en jouir de beaucoup de manière différentes sans bloquer à chaque fois sur cette fameuse empreinte environnementale, mais par contre ici, je trouve que beaucoup de progrès pourraient être faits en ces lieux uniques au monde afin d’accueillir le tourisme en mode plus sobre en sacrifiant du confort mais en y gagnant en authenticité
Bon assez de blabla, si tu as pu lire jusque ici tu mérites un p’tit aperçu de ces moments magiques…., m’enfin 3 p’tites vidéos, une par île, car il y a tellement de choses à voir …..
Mets ton masque et ton tuba, enfile tes palmes et Go Go Go….

SAN CRISTOBAL :  
ISLA ISABELA :  
SANTA CRUZ :  






































avatar
Admin
Admin

Messages : 3201
Date d'inscription : 09/10/2013
Age : 58
Localisation - Ville - Village : ALENYA 66

Voir le profil de l'utilisateur http://motards66.motards.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum