Road north Ecuador and Cotopaxi Publié le 21 décembre 2018 par Alain et Stéphanie

Aller en bas

Road north Ecuador and Cotopaxi Publié le 21 décembre 2018 par Alain et Stéphanie

Message par Admin le Mer 26 Déc - 14:39

Hello !
ça y est nous sommes rentrés dans notre dernier pays d'Amérique du Sud : la Colombie ! 
Mais avant de découvrir ce pays mythique, voici notre dernier article sur l’Équateur.
Bave de crapauds-garou et burn de Faucon Millenium



Road north Ecuador and Cotopaxi

Publié le 21 décembre 2018 par Alain et Stéphanie

De retour de notre séjour en forêt amazonienne nous revenons sur notre base arrière de Quito afin de se mettre à jour pour la paperasse administrative, et afin de préparer notre entretien à l’ambassade des États-Unis d’Amérique pour d’obtenir notre visa B2…


Stef a effectué la demande par internet, soit environ 6 heures de remplissage des dossiers DS-160 pour avoir ces visas tant espérés qui devraient nous permettre de rester 6 mois aux States….

Wow, ils connaissent même la course et l’alésage de ma dernière Harley, sans déconner il a fallu remonter plus de 30 années en arrière (pour moi..!!!), et fournir une quantité de documents incroyable afin de montrer « patte blanche ».
Pour faire simple il faut prouver qu’en aucun cas tu as caressé l’envie de t’installer aux states…..

Nous répétons notre laïus afin d’être cohérents lors de notre entretien, et surtout nous savons que nous risquons de perdre nos 90 jours d’ESTA en cas de fausse manœuvre…., et nous avions lu  sur certains sites de recommandations « surtout pas d’humour lors de l’entretien !!!!»

Nous risquons donc de tout perdre sur ce coup là……y compris les 800 Dolls que coûte la demande….. !!!!!!

Le jour J'arrive, nous mettons nos plus beaux habits et j’en profite pour ressortir ma bonne vieille salopette en jean…, manque plus que la casquette John Deere et je ressemble à Steve Seasick … !

Nous pensions être seuls sur ce coup-ci…, wow, mais wow quoi, des centaines de personnes attendent devant l’ambassade !!!!

Nous avons fait la queue pendant 5 longues heures avant de se retrouver devant un guichet, notre interlocutrice nous demande comment nous voyageons, nous expliquons en moins d’une minute notre périple, sur ce elle nous demande de l’adopter (Rhhhoooo une note d’humour!!), et nous donne l’accord pour un visa B1/B2…….(tout ça pour ça …..!!!!)

Yeeehhhhhhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa à nous la road 66, la Bike Week de Daytona, les parcs nationaux, Disney, les courses de nascar, le lac Powell, la zone 51, les Harleys, le chant des V8, etc….l’Amérique quoi…. !!!


Il faut une semaine pour établir les visas alors nous en profitons pour aller zoner avec le Faucon sur les terres du volcan Cotopaxi.

La grosse bête culmine à 5897m et nous grimpons jusqu’à plus de 3800 mètres avec le Faucon, nous trouvons un p’tit coin bien kool pour atterrir.

Parfait, tout le matos au gaz et le groupe électrogène fonctionnent encore à cette altitude, nous aurons donc du chauffage, de l’eau chaude et tout le confort nécessaire (café chaud et bières fraîches…!)

Nous restons 4 jours autour de ce majestueux volcan, mais quand je dis majestueux, il aura fallu être patients avant d’apercevoir sa majesté….

Ici t’es entre 5 et 6000 mètres et la météo est plutôt capricieuse !








Nous n’arrivons pas à le voir en entier mais par bribes, un coup le sommet, une fois le glacier, et parfois la base… (vous pourrez faire un montage en découpant judicieusement les photos..!)

Nous passons même une journée complète dans le Faucon, bloqués par le brouillard, la pluie et le froid …..(la plage c’est plus kool…!)

Nous faisons deux p’tites randonnées familiales, une depuis la zone de camping jusqu’à la lagune Limpiopungo, avec un retour RAP (raccourci à papa) qui nous fait prendre le sentier des vaches le long du mauvais côté du canal….. et une autre depuis la lagune en direction du volcan Ruminahui juste en face du Cotopaxi, nous grimpons jusqu’à 4300 et découvrons un sommet qui ne porte pas de nom… !!!!





J’ai donc l’honneur de faire part de la découverte du mont « Croods » qui culmine à à 4280 mètres (vidéo à l’appui..!!).




Nous apercevons de nombreux oiseaux, mais également des cerfs, biches ou autres cervidés.

Bon, nous n’allons pas nous éterniser sur ces terres froides, humides et brumeuses et décidons de repartir sur Quito récupérer nos passeports vitaminés au B2 !!!!

De retour sur notre base nous rencontrons une famille de français qui voyage comme nous depuis 1 an en Amérique du sud , « Les Chaussons », Mickaël, Marion, Émilie et Margaux.

Nous passons quelques soirées à nous raconter nos aventures respectives, et planifions notre passage en Colombie.

Enfin Marion et Mike ont fait un super topo, merci à eux.

Comme nous leur camping car prendra la mer vers fin janvier 2019 mais eux repartent en Europe, et nous vers l’Amérique du nord.




Le truc le plus énorme, c’est que nous envisageons de nous poser à Vic en Bigorre lors de nos retours en France…., Marion est originaire de Vic et nous avons des connaissances communes….. !

Go, Go, Go nous reprenons la route, le Faucon n’a pas démérité, ça monte grave, parfois les côtes sont avalées en seconde à 20km/h de moyenne…., nous fumons comme un cargo dans ces montées, et l’altitude qui varie entre 2 et 3500 mètres ne favorise pas une combustion optimum.

Je suis persuadé qu’ici les camions et les bus ont des préparations moteurs de déglingos, tout d’abord ils ont tous des échappements quasiment libres, ça chante fort en sortie de gaz, et ensuite il faut entendre combien les turbos gavent les moteurs, ça siffle puissant sous les capots, résultat je me prends des vents d’anthologie avec mon p’tit 6 cylindros 4 litros atmosphériquos réglageos spécialos plaine de Tarbes….. !!!!!

Les paysages sont merveilleux, et même si parfois les papillons nous doublent (et les Chaussons aussi…!!), ces moments de route sont bien sympas.




Petit aparté :
Une chose est sûre, vu leur conduite, les conducteurs de bus croisés ces derniers mois, ont un QI de pétoncle cuit……., j’espère ne jamais avoir à prendre le bus en Amérique du sud… !!!!

Nous passons à Otavalo et visitons son fameux marché artisanal, sous une météo peu clémente.


Puis nous mettons le cap sur la lagune de Cuicocha, une lagune dans un cratère de volcan, nous arrivons à la nuit tombante dans un épais brouillard, les Chaussons nous rejoignent et nous faisons un apéro à la lampe frontale sous un quincho de fortune, le tout dans le froid et le brouillard et nous nous endormons bercés par les cris lugubres des crapauds-garous…. !!!!

Le lendemain matin, nous avons beau temps et nous pouvons apprécier ce site grandiose. 
Nous ne faisons pas la randonnée qui en fait le tour (4 à 6h), nous nous contentons d’une petite balade sur les premiers miradors, mais c’est vraiment beau.



Fuck, il ne faut pas traîner nous avons un bateau à prendre à Carthagène dans un mois et demi….alors ensuite direction la frontière pour notre passage en Colombie.

Nous arrivons à la frontière Équateur / Colombie, la pression monte, de plus en plus de personnes arrivant du Venezuela sont sur les bords de la route c’est assez impressionnant.

Et là, d’un coup tu te retrouves sur le poste frontière le plus bordélique que t’as jamais vu….

Des centaines de véhicules, des milliers de personnes (dont la plupart de nationalité Vénézuélienne), un concert avec la musique à donf, la croix rouge est là pour aider les personnes qui migrent, police et armée omniprésente (mais rien de disproportionné par rapport à la quantité de personne) et en plus impossible de trouver un espace pour atterrir….

Et hop ! le Faucon en double file, les Chaussons arrivent aussi, mais malgré tout ce foutoir nous arrivons à trouver les bons guichets et ainsi faire nos démarches de sortie et entrée d’un pays à l’autre.

Incroyable, ce poste frontière est ouvert 24h /24h, notre agent des douanes pour les véhicules est super cool et balance blague sur blague….. plutôt grivoises…. !!

Pour la p’tite histoire il nous donne une feuille de papier vierge et nous explique la technique du gribouillage au crayon sur le numéro frappé à froid sur le châssis du camion pour avoir une empreinte de ce numéro, un peu comme tu faisais avec les pièces de monnaies lorsque tu étais gamin…… !!!!!!

Vu la tête que nous faisons finalement il vient faire une photo avec son portable … !!!!

Ici c’est old school forever !!!!!!

Nous bouclons l’affaire en 2 heures 30… Yessssssss !

Bizarrement malgré le nombre de personnes et la détresse des gens présents, l’ambiance est vraiment cool…

Quel étrange mélange de sensations de croiser toutes ces familles qui quittent un pays en guerre et arrivent en pays inconnu avec pour uniques biens quelques sacs d’effets personnels….., nous sommes à la fois impuissant devant tant de misères et ressentons peut-être même comme un sentiment d’indifférence car nous ne réalisons certainement pas l’ampleur de cette catastrophe et le désarroi de ces gens, tout cela mêlée à un sentiment de crainte de l’autre car nous possédons tout ce qu’il n’ont plus……, un toit, des biens, de l’argent et des papiers nous permettant de circuler où nous voulons dans le monde…

J’espère sincèrement que le Venezuela, ce grand pays peuplé de gens magiques se relèvera, et retrouvera paix et puissance…..

Bref, notre voyage est ainsi fait, il y a des moments magiques, mais aussi des moments ou des sensations qui te laissent un goût amer…..
Nous repartons de nuit……, j’adoooooooore tu entres en pleine nuit dans un pays inconnu, pas d’assurance et même pas un peso colombien en poche….(sur ce coup là j’ai enfreint au moins 3 règles….!!!!)

Nous nous posons à quelques kilomètres, à côté de la basilique de Las Lajas…..un remake de la grotte de Lourdes version Colombienne…..mais ça c’est une autre histoire….. !

avatar
Admin
Admin

Messages : 3235
Date d'inscription : 09/10/2013
Age : 58
Localisation - Ville - Village : ALENYA 66

Voir le profil de l'utilisateur http://motards66.motards.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Road north Ecuador and Cotopaxi Publié le 21 décembre 2018 par Alain et Stéphanie

Message par Admin le Mer 26 Déc - 15:02










avatar
Admin
Admin

Messages : 3235
Date d'inscription : 09/10/2013
Age : 58
Localisation - Ville - Village : ALENYA 66

Voir le profil de l'utilisateur http://motards66.motards.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum